logo eGrammaire



3.2 L’emploi stylistique du conditionnel

Le conditionnel s’emploie surtout :

  • Pour exprimer la politesse
  • Pour livrer une information que l’on n’a pas vérifiée
  • Pour faire des projets d’avenir en rêvant tout éveillé


3.2.1 Exprimer la politesse

Les petits Français de ma génération apprenaient quelquefois la politesse avec rudesse. Lorsqu’ils disaient à leur maman :

« Je veux… »

ils recevaient une gifle, et la maman disait :

« Le roi dit “nous voulons“ ».

Ceci signifiait que le roi lui même, avant qu’il ne perde la tête, ne disait pas « Je veux ». Il employait le pluriel de majesté. Quant à l’enfant, il était prié d’employer le conditionnel :

« Je voudrais bien celui-ci. ».

Ainsi, le conditionnel est indispensable à la femme et à l’homme polis.

« Pourriez-vous me dire l’heure, s’il vous plaît ? »
« Auriez-vous l’amabilité de me passer le sel, s’il vous plaît ? »

A quelqu’un qui vous demande où se trouve la rue Meunier, que, bien sûr, vous ne connaissez pas, vous pourrez du moins répondre :

« Désolé. Je ne saurais vous le dire. »

Ou encore :

« J’aimerais bien, mais je ne connais pas cette rue. »

Il est tellement simple d’être poli au conditionnel. Je ne saurais donc trop vous conseiller de l’employer.


3.2.2 Information non vérifiée

petite histoire Une petite histoire

Admettons que vous soyez journaliste, et que, à 21 heures, quelqu’un vous dise :

On a arrêté le Ministre des Choux farcis alors qu’il volait le portefeuille d’un touriste.

Il est tard, et vous ne pouvez joindre personne pour vérifier l’information.

Vous entrez en conflit avec vous-même : ce serait trop risqué, et contraire à votre sens de la déontologie, que de sortir une information aussi scandaleuse sans l’avoir au préalable vérifiée. Oui, mais d’un autre côté, ce serait bête d’y renoncer, d’autant plus qu’en plein été, les nouvelles sont rares.

Vous allez donc sortir cette nouvelle avec les précautions d’usage, en la présentant au conditionnel, ce qui veut dire que l’information n’est pas officielle.

Dans l’hypothèse où elle se révélerait fausse, vous auriez au moins pris quelques précautions :

« Selon des sources bien informées, le ministre des Choux farcis aurait volé le portefeuille d’un touriste et aurait été arrêté. »

D’ailleurs, on entend souvent dire à la radio :

« Il faut mettre l’information au conditionnel. »

Ce qui veut dire qu'elle est donnée sous toute réserve, sans garantie.

3.2.3 Rêver tout éveillé : Jeux d’enfants

Les enfants, quand ils jouent, rêvent souvent tout éveillés. Ils le font alors au conditionnel:

« Alors, je serais pompier et j’irais éteindre le feu. »

Des jeunes gens qui font des projets d’avenir peuvent également employer le conditionnel :

« Moi, j’aimerais bien faire des études de médecine. Et après, j’irais en Afrique, dans la brousse, et je soignerais tout le monde. »

Ou encore :

« On pourrait se marier. On aurait deux enfants, une fille et un garçon. »

Evidemment, ceci rappelle fortement le conditionnel marquant l’hypothèse. Mais alors que l’hypothèse relève de la logique, le rêve, lui, ne connaît aucune contrainte.


exercice

N'oubliez pas de faire l'exercice sur la politesse, l'information non confirmée et le rêve éveillé.

exercice

CHOISISSEZ UN CHAPITRE

Retour au début d'eGrammaire

Pages à feuilleter...

<< précédente |<>| suivante >>

Nouvelles...

Le module eGrammaire / Grammaire participative est en pleine révision.