logo eGrammaire



2 Formation


⦿ Certains adverbes sont formés à partir du latin : bien, en, hier, là, loin, mal, mieux, où, plus, quand, tant, tard, tôt, très, d’autres à l’époque romane avant, derrière, jamais, assez, arrière, dans, demain, etc.

⦿ Le plus souvent, les adverbes se sont formés sur des adjectifs au féminin par l’ajout du suffixe –ment : grande ⇒ grandement, visible ⇒ visiblement.

⦿ Quelquefois, ils proviennent d’un substantif : diable ⇒ diablement

L’orthographe peut varier e ou a, deux m ou un seul. Voyez plutôt :


Formation des adverbes

Il est donc conseillé de contrôler l’orthographe.

attention

⦿ En outre, tous les adjectifs n’ont pas d’adverbe. Il faut donc contrôler l’existence de l’adverbe avant de l’employer.


⦿ Certains adjectifs sont employés comme adverbes, et sont donc invariables.

Ainsi, dans une messe basse, on parle bas.
Quand on parle haut, on parle à haute voix.
Certaines filles s’habillent court, mangent chinois ou italien.
Le gouvernement nous demande d’acheter français, après avoir voté utile.

⦿ Dans les locutions adverbiales, on retrouve souvent les prépositions à, de, en, par : à présent, de fait, en effet, par exemple.

⦿ Certains adverbes viennent d’un emprunt à une langue étrangère :

Latin : in extenso, maximum, minimum
Italien : « Vas-y pianissimo », je lui ai répondu franco de port.
Anglais : Il a payé cash sa trahison : il a été assassiné.
Arabe : Il a fait fissa, parce qu’il avait les flics au cul.
Langue familière : J’y vais mollo, ou j’y vais franco ?

CHOISISSEZ UN CHAPITRE

Retour au début d'eGrammaire

Pages à feuilleter...

<< précédente |<>| suivante >>

Nouvelles...

Le module eGrammaire / Grammaire participative est en pleine révision.